Masterclass sur le sous-titrage aux côtés de Corentin Charpentier

 

Corentin Charpentier a animé une masterclass auprès de nos élèves Réalisateurs/Monteurs au sein de l’école ACFA. C’est l’occasion pour eux de découvrir les bonnes pratiques du sous-titrage et d’avoir les conseils d’un professionnel !  

 

Qui est Corentin Charpentier ?  

 

Corentin Charpentier est un expert du sous-titrage. Il travaille avec de nombreuses associations notamment, le festival Cinélatino Toulouse, où il coordonne les sous-titres qui sont faits par l’équipe de bénévoles. Il est également président de l’association « Sens dessus dessous ». Une association qui regroupe des personnes sourdes et entendantes autour du cinéma et du monde des sourds.  

 

Corentin Charpentier

 

Dans un premier temps, Corentin a transmis aux étudiants la philosophie du sous-titrage et les contraintes à ne pas négliger, afin de réaliser un bon sous-titrage.

 

Le sous-titrage permet d’offrir l’accès à une meilleure compréhension d’un film. D’une part, lorsque l’on traduit le film d’une langue à une autre. Mais également et surtout, pour les personnes sourdes et malentendantes. 

 

Lors d’une traduction, il explique qu’une des difficultés techniques à maîtriser est le temps de lisibilité. La phrase doit rester assez longtemps à l’écran mais doit rester en concordance avec les actions des personnages. La seconde contrainte est la transmission de l’oral à l’écrit. En sous-titrage, on écrit ce que les personnages disent. Même si le texte est traduit en langues étrangères, il faut rester dans le ton du film et tenir compte de l’âge des personnages, des relations et du contexte. Le secret est de saisir l’esprit dans lequel on veut transmettre la langue.  

 

Maintenant, place à la pratique !  

 

Afin de faire participer les élèves, Corentin les initie à l’utilisation du logiciel AEGISUB. 

 

Corentin Charpentier

 

En respectant les différents contraintes, les étudiants ont choisi le court-métrage de leur choix et l'ont sous-titré étape par étape : repérage, synchronisation et simulation.